AG 2013 de la Banque Alimentaire de la Sarthe

La BA de la Sarthe, association caritative au service des plus démunis, a tenue son AG 2013 le jeudi 13 juin, au centre du Kaléidoscope, au Mans.



Synthèse du rapport moral du Président Gilles SOCHARD

 

Préambule

La Banque Alimentaire de la Sarthe est une association loi 1901 dont la mission est de distribuer l'aide alimentaire aux plus démunis par le biais de 80 associations sarthoises, soit l'équivalent de 1 200 000 repas donnés en 2012.

1.    la Banque Alimentaire 72 en chiffres

Le bilan des approvisionnements est en diminution de 20%.
Cette régression est due essentiellement à une baisse des approvisionnements de l’Union Européenne.
Nous avons néanmoins récoltés 607 tonnes de denrées ce qui représente 135kg par bénéficiaire sur l’année.
Les dons de la grande distribution et des industriels sont en augmentation de 30%, ce qui est encourageant et montre une certaine prise de conscience au niveau de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

2.    Les résultats financiers

Avant l'intervention de notre commissaire aux comptes, permettez-moi un bref commentaire.

Pour la 3ème année consécutive, nous enregistrons un excédent d'exploitation substantiel soit 42 000 euros qui viendront conforter notre matelas financier.
Ces réserves, non négligeables, nous permettront, je l'espère, de passer le cap difficile des années à venir sur le plan des approvisionnements, en achetant plus de nourriture, pour l'essentiel du poisson, des fruits et légumes.
Nous ne sommes par ailleurs jamais à l'abri de devoir réaliser un gros investissement (camion, chambre froide par exemple).

Ce bon résultat nous permet également de maintenir pour la 3ème année consécutive la cotisation de solidarité à 0,18 € par kg.


3.    Le P.E.A.D.

2013 pourrait être une date historique dans l'histoire des banques alimentaires. En effet, ce sera probablement la dernière fois où nous pourrons bénéficier à plein de l'aide européenne.

En 2014, cette aide devrait être réduite de moitié d'où un risque réel de pénurie alimentaire. Comment en effet trouver 50 à 60 tonnes supplémentaires de dons auprès des grandes et moyennes surfaces à une époque où les distributeurs revoient leur mode de gestion (cf. les dates de péremption de plus en plus courtes pour les produits donnés aux B.A. par exemple).
 
Ce challenge sera impossible à tenir. Alors que faire ? Moins distribuer ? Diminuer le nombre d'associations aidées ?

Comment demeurer efficace tout en restant fidèle à notre mission, tel est le problème qui se posera à nous dans les mois à venir.

De plus, cette diminution de l'aide européenne interviendra en même temps qu'une modification de la règlementation française sur les dons de lait réduisant à rien les dons des éleveurs alors que le lait est en tonnage le produit le plus distribué dans les banques alimentaires.

4.    Conclusion

Je ne voudrai pas conclure sans avoir une pensée pour nos 48 bénévoles et salariés sans lesquels ces 1 200 000 repas n'auraient jamais pu être distribués. Un grand merci à eux pour leur dévouement à notre cause, un dévouement qui pour certains dure depuis plus de 15 ans.

Voir la galerie photos de l'AG 2013 (en cliquant sur ce lien)

 

L'exercice 2012 en quelques chiffres


Cpte d'exploitation valorisé 2012 - Emploi: Cpte d'exploitation valorisé 2012 - Emploi 

Cpte d'exploitation valorisé 2012 - Ressources: Cpte d'exploitation valorisé 2012 - Ressources